28-29 mars 2019 Saint-Étienne (France)

50èmes Journées d'Étude sur la Cinétique Hétérogène

Les 50èmes Journées d'Étude sur la Cinétique Hétérogène se dérouleront à Saint-Étienne les 28 et 29 mars 2019.
Elles seront organisées par le centre SPIN et le Laboratoire Georges Friedel (UMR Mines Saint-Étienne / CNRS 5307).

Ce colloque national annuel, qui existe depuis 1969, réunit la communauté française utilisant les concepts et les outils de la Cinétique Hétérogène. La Cinétique Hétérogène est un domaine de la physico-chimie qui aborde l'étude des vitesses de réaction dans les systèmes qui comportent une ou plusieurs interfaces. Les phénomènes qui relèvent de son approche sont d'une très grande variété, comme par exemple la corrosion, la catalyse, l'hydratation des plâtres et des ciments, l’élaboration des poudres, etc... Cette discipline joue un rôle clé dans les prédictions de comportement des matériaux puisqu'elle permet de comprendre et de modéliser leurs évolutions physico-chimiques. Cette connaissance des vitesses permet entre autre de prévoir des comportements sur de longues durées ou en conditions accidentelles, de concevoir, maîtriser et optimiser les procédés industriels, dans une logique de développement durable.


Ces journées permettent des échanges d'une très grande richesse. Elles donnent notamment l'occasion aux doctorants d’exposer leurs travaux de recherche puisque la 1ère journée est dédiée aux présentations de ces jeunes chercheurs qui préparent leur thèse. Le prix Jean Besson (un des pionniers français de la Cinétique Hétérogène) vient récompenser la meilleure prestation, d’un point de vue scientifique et pédagogique, de ces jeunes chercheurs.

e
Personnes connectées : 1